Mithat Gedik, le musulman trop intégré

 

Mihat Gedik, un Allemand d'origine turque (à gauche sur la photo), est un modèle d'intégration. Ce directeur d'une entreprise à Mannheim est marié à une "Allemande bio", comme on dit ici. Ce musulman a même poussé le zèle en faisant baptiser ses enfants. Il s'engage dans sa petite ville dans le monde associatif où il est très apprécié, notamment dans la société de tir, une institution des plus traditionnelles en Allemagne, dont il a été couronné le roi cette année. Sauf que cette association prévoit dans ses statuts que seuls des chrétiens peuvent en être membres.

Tags :

Le poids de la shoah, les images de Gaza


La une du quotidien populaire "Bild Zeitung" vendredi dernier: 

"Plus jamais de haine contre les juifs" avec les portraits et déclarations de nombreuses personnalités politiques et de la société civile. 

Le journal réagissait à des dérapages antisémites lors de manifestations pro-palestiniennes.

Tags :

Schland

 La Mannschaft 2014 est-elle l'ambassadrice de l'Allemagne d'aujourd'hui, d'un pays qui se porte bien, qui gagne tout en restant modeste? Trop modeste? 

Au tournant du siècle, le foot allemand était comme l'économie germanique l'homme malade de l'Europe. De profondes réformes ont ensuite été entreprises qu'il s'agisse de la sélection et de la formation de nouveaux talents, de l'intégration de joueurs d'origine étrangère ou de méthodes sportives et psychologiques importées des Etats-Unis par l'ancien entraîneur Jürgen Klinsmann. 

La coupe du monde 2006 en Allemagne a profondément contribué à modifier l'image du pays. Non seulement celle d'un football efficace mais sans élégance. Mais aussi par l'esprit festif qui règna en Allemagne et qui renvoya aux oubliettes de vieux clichés sur des goths constipés et incapables de s'éclater. 

Tags :

Angela et la Mannschaft

Quelle image! Vous êtes habitués je n'en doute pas à des poses moins héroîques et plus placides de la très flegmatique Angela Merkel. Mais voilà il y a le Fussball. Et dans les stades, Angie se laisse aller alors qu'elle reste toujours des plus sereines dans l'arène politique. Des images en or pour les médias, et pour l'intéressée! 

Tags :

Aéroport de Tempelhof : la bataille continue

Il n'y a quasiment plus d'appartements libres à Berlin. 2500 soit 2% du total sont disponbiles à court terme d'après des chiffres publiés cette semaine. Conséquence : les loyers toujours comparativement bas dans la capitale allemande augmentent. La ville attire de plus en plus de personnes venues d'ailleurs. Les articles sur la gentrification abondent dans la presse locale. 

La ville propriétaire de cet énorme espace vert de 300 hectares, plus grand que Central Park, veut construire entre autres près de 5000 logements sur les abords de l'ancien aéroport fermé en 2008 sur une superficie de 70 hectares. Le reste doit rester un terrain de jeux largement adopté par les Berlinois depuis son ouverture il y a quatre ans. Et pourtant un referendum d'initiative populaire qui se tient dimanche appelle à empêcher ce projet qui veut pourtant contribuer à améliorer le marché immobilier. Cherchez l'erreur!

Tags :

Un zeste de populisme pour pimenter la fin de campagne

La crainte face une menace des Eurosceptiques de l'Alternative pour l'Allemagne (AfD) qui pourraient dimanche soir égratigner le score de son parti était-elle trop pressante? En tout cas, la sortie populiste d'Angela Merkel rejettant une union sociale européenne et plaidant contre un "tourisme social" et le versement d'allocations à des étrangers venant à cette fin en Allemagne fait mauvais genre. 

Sozialtourismus=tourisme social

Tags :

Les Russland-Versteher

Les Russland-Versteher, c'est en Allemagne le nouveau mot à la mode depuis le début de la crise ukrainienne. Pour les rares non germanophones parmi vous, ce sont ces experts, hommes politiques ou spécialistes divers qui font preuve de compréhension à l'égard de Moscou et considèrent que la Russie n'est pas la seule responsable de la crise actuelle. 

Le magazine satirique "Titanic", toujours aussi subtil, a suggéré en une que l'Allemagne pourrait s'inspirer des recettes poutiniennes pour redevenir une puissance mondiale. 

Tags :

Polémique autour des chars russes à Berlin

Deux chars soviétiques qui ont participé en 1945 à la prise de Berlin ornent depuis bientôt soixante-dix ans un mémorial dédié aux victimes de l'Armée rouge et aux 80.000 soldats tombés lors de la féroce bataille pour la prise de la capitale du Troisième Reich. Trois monuments soviétiques ont été construits après la guerre à Berlin dans le style héroîque typique de cette époque. Ils abritent également les tombes de soldats soviétiques. 2000 à 2500 membres de l'Armée rouge reposent ains à côté de la porte de Brandebourg, dans la partie Ouest de la ville. Jusqu'à la chute du mur, des soldats soviétiques étaient postés devant le monument à l'époque dans le secteur britannique de la ville. 

Tags :

Vladimir, Adolf et les autres : comparaison n'est pas raison

C'est un argument massue. Rien de tel pour discréditer un responsable politique, un régime honni ou un phénomène indésirable qu'une bonne vieille comparaison avec Hitler ou le Troisième Reich.

Mais l'argument choc se retourne souvent contre son auteur contraint à des rétropédalages acrobatiques ou une démission humiliante. Surtout en Allemagne où les susceptibilités sur ce sujet sont très exacerbées et les accusations de relativisme pré-programmées. Dernière victime en date, le ministre des Finances Wolfgang Schäuble qui a comparé il y a quelques jours la politique de l'Allemagne dans les années trente dans les Sudètes pour rattacher au Reich cette région et les Allemands qui y vivaient et celle de Poutine en Crimée avec la population russe aujourd'hui. 

Tags :

Les Allemands voient Hitler partout

Grosse surprise au réveil ce matin en constant qu'un ami allemand, grand francophile devant l'éternel, avait publié sur Facebook un commentaire des plus surprenants sous une récente de mes publications. Il s'agissait d'un article sur les sanctions pesant sur une caserne de pompiers de Lille à qui la hiérarchie manquant d'humour reproche une video parodique de la chanson "call me maybe" dans laquelle on voit les hommes du feu faire la pub du 18. 

En mode video, cela donne: http://www.youtube.com/

Tags :