La zoophilie non, le marquage des chevaux oui

En pleine crise de l'Euro, l'Allemagne trouve le temps de s'occuper de sujets prioritaires... En première lecture, une loi sur la protection des animaux introduit une amende salée contre les amateurs de calins animaux. Mais le marquage au fer rouge des équidés -dans l'élevage et non lors de pratiques SM- reste lui interdit. Cherchez l'erreur.

c

caricature "Tagesspiegel": "Vous savez, le sexe classique avec des animaux, c'est pas mon truc. Je préfère le SM"

25.000 Euros d'amende. C'est qu'il en coûtera dorénavant en Allemagne à celles et ceux qui se livreront à des ébats de tous ordres avec leur animal favori. En France, l'amende peut aller jusqu'à 30.000 Euros et le délit valoir deux ans d'emprisonnement.

De l'autre côté du Rhin, les dispositions réprimant la zoophilie avaient disparu en 1969. Après l'arrivée au pouvoir d'une majorité de gauche emmenée par le chancelier Willy Brandt, le paragrapphe 175 contre les pratiques homosexuelles, renforcé sous le Troisième Reich, et maintenu après la guerre est largement atténué. L'alinéa b sur les pratiques sexuelles avec des animaux disparait. Le fait que ces diverses dispositions aient été traitées ensembles traduit les perceptions qui règnaient autrefois sur l'homosexualité (et que l'on retrouve dans certaines déclarations actuelles sur le mariage pour tous).

Plus de quarante ans après, une campagne soutenue par des vétérinaires et des défenseurs des animaux obtient gain de cause et débouche dans un projet de loi sur la réintroduction d'une pénalisation de la zoophilie. Ses détracteurs condamnent les blessures physiques et psychologiques que subissent les animaux.

Mais curieusement, le texte du gouvernement qui s'intéresse plus largement à la protection des animaux, ne remet pas en cause des pratiques dénoncées comme le marquage au fer rouge des chevaux dans l'élevage ou encore la castration sans anesthésie des porcs. Cherchez l'erreur!

Tags :

2 Commentaires

écoute Serge, tu es étudiant en sicences po, donc tu es excusé. le droit n'interdit pas à l'animal, mais à l'homme de s'adonner à des actes barbares sur les animaux, car la liberté sexuelle repose sur le consentement à la relation sexuelle. Or, un animal ne peut pas consentir. et tu peux remarquer toi même, sans être juriste, qu'un animal ne va pas tenter de s'accoupler avec toi (hormis les chiens issus de croisement incestueux qui en deviennent complètement malade, mais c'est un autre problème). les animaux sont pour cela plus près de la perfection que l'homme. ils ont des rapports sexuels entre animaux de même race. les humains doivent donc également se contenter des membres de leur race (au sens race humaine bien sur, sans discrimination) pour leurs relations sexuelles. le Code péal rapproche la zoophilie des violences particulièrement graves subies par les animaux. le sexe sur l'animal est donc assimilé, même si distingué par la loi (principe de légalité oblige) à des actes de violence. le propriétaire ou le détenteur d'un animal a le devoir de répondre à ses besoins vitaux (boire manger vivre dans des conditions conformes à sa race) et à ne pas lui infliger de mauvais traitements quels qu'ils soient, y compris sexuels. c'est bien un des seuls articles qu'on ne saurait remettre en question!

en tant qu'étudiant en sciences politiques, je n'arrive pas à comprendre l'idée de pénaliser les pratiques sexuelles avec les animaux. Un animal commet-il un crime? et pourquoi devrait-il beneficier de "certains droits" sous prétexte d'en defendre la structure mentale et psychologique? en tant que liberal aussi, je ne conçoit pas que l'on puisse légiferer dans la vie privée des individus, surtout en ce qui concerne le coprs de l'individu. c'est le premier pas pour criminaliser l'homosexualité, le suicide, etc. une grande incohérence et incompréhention du droit à mon humble avis...

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tag HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <img> <p>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question vous est posée pour vérifier si vous êtes un humain et non un robot et ainsi prévenir le spam automatique.
Image CAPTCHA
Recopier les caractères de l'image (en respectant les majuscules, minuscules et sans espace).